6.43

Home
Su
1.
2.
3.
4.
5.
6.

 

Si le bon ou le mauvais vouloir changent le monde, ils ne peuvent changer que les limites du monde, non les faits ; non ce qui peut être exprimé par le langage.

En bref, le monde doit alors devenir par là totalement autre. Il doit pouvoir, pour ainsi dire, diminuer ou croître dans son ensemble.

Le monde de l’heureux est un autre monde qui celui du malheureux.

6.431 (2)    De même qu’à la mort le monde ne change pas, mais cesse.

6.432 (1)    Comment est le monde, ceci est pour le Supérieur parfaitement indifférent. Dieu ne se révèle pas dans le monde.