5.63

Home
Su
1.
2.
3.
4.
5.
6.

 

Je suis mon monde. (Le microcosme.)

5.631    Le sujet qui pense, qui imagine, il n’y a pas.

Si j’écrivais un livre « Le monde, comme je l’ai trouvé », je devrais référer aussi de mon corps et dire, quels membres sont soumis à ma volonté et quels ne sont pas, etc., ce qui est en effet une méthode pour isoler le sujet, ou plutôt pour montrer que, en un sens important, il n’y a pas de sujet : Car de lui seulement on ne pourrait parler dans ce livre. –

5.632    Le sujet n'appartient pas au monde, mais il est une limite du monde.

5.633 (1)   , dans le monde, un sujet métaphysique peut-il être discerné?

Tu dis qu’il en est ici tout à fait comme de l’œil et du champ visuel. Mais de l’œil, en réalité, tu ne le vois pas.

Et rien dans le champ visuel ne permet de conclure qu’il est vu par un œil.

5.634    Ce qui dépend de ceci, qu’aucune partie de notre expérience n’est pas même a priori.

Tout ce que nous voyons pourrait même être autre.

Tout ce que nous pouvons enfin décrire pourrait même être autre.

Il n’y a aucun ordre a priori des choses.