5.1

Home
Su
1.
2.
3.
4.
6.

 

Les fonctions de vérité peuvent être ordonnées en séries.

Tel est le fondement de la théorie des probabilités.

5.101

5.11    Si les fondements de vérité, qui sont communs à un certain nombre de propositions, sont tous aussi fondements de vérité d’une proposition déterminée, nous disons que la vérité de cette proposition suit de la vérité de celles propositions.

5.12 (4)  En particulier, la vérité d’une proposition « p » suit de la vérité d’une proposition « q » si tous les fondements de vérité de la seconde sont fondements de vérité de la première.

5.13 (6)  Que la vérité d’une proposition suive de la vérité d’autres propositions nous le voyons par les structures des propositions.

5.14 (3)  Si une proposition suit d’une autre, celle-ci dit plus que celle-là, celle-là moins de celle-ci.

5.15 (6)  Si Vr est le nombre des fondements de vérité de la proposition « r » et Vrs le nombre des fondements de vérité de la proposition « s » qui sont en même temps fondements de vérité de « r », nous nommons alors le rapport   Vrs : Vr   la mesure de la probabilité que la proposition « r » donne à la proposition « s ».