3.14

Home
Su
1.
2.
3.
4.
5.
6.

 

Le signe propositionnel consiste en ceci, que ses éléments (les mots) ont une relation déterminée les uns aux autres.

Le signe propositionnel est un fait.

3.141    La proposition n'est pas un mélange de mots. (De même que le thème musical n'est pas un mélange de notes.)

La proposition est articulée.

3.142    Seuls les faits peuvent exprimer un sens – pas du tout un ensemble de noms.

3.143 (2)    Que le signe propositionnel soit un fait, ceci est masqué par la forme usuelle de l'expression écrite ou imprimée.

En effet, dans la proposition imprimée, par exemple, le signe propositionnel ne semble pas essentiellement différent de la parole.

(C'est-à-dire qui a permis à Frege d'appeler la proposition un nom composite.)

3.144    Les situations, on les peut décrire, non pas les nommer.

(Les noms sont comme des points, les propositions comme des flèches, elles ont un sens.)